L’amélioration continue : méthodes et principes

L’amélioration continue est une méthode qui tend à identifier les dysfonctionnements et permettre l’amélioration du processus de gestion et des performances et le de toute entreprise.

L’amélioration continue s’appuie sur la norme ISO 9000 : « Une activités récurrente pour améliorer les performances », et le principe global du Lean management selon lequel chaque problème rencontré n’est pas considéré comme un échec mais comme une possibilité d’amélioration.

On entend souvent le mot Kaizen, et la traduction actuelle est « amélioration continue », qui est une fusion des significations de deux mots japonais : Kaizen, une méthode de gestion de la qualité visant à appliquer de façon quotidienne de petites améliorations et ainsi contribuer de façon continue à améliorer les performances à tous les niveaux de l’entreprise.

Cette évolution progressive peut aussi bien être appliquée à l’amélioration des conditions de travail, la qualité d’un produit ou d’un service, la réduction des coûts ou tout autre processus contribuant à une meilleure productivité.

Les principes de l’amélioration continue

Le processus d’amélioration continue consiste à créer un environnement favorable au sein de votre entreprise et est généralement représenté graphiquement, sous la forme de « Roue de Deming » (également appelée « PDCA »). Ce graphique représente les 4 étapes inhérentes au processus standard et cyclique d’amélioration continue :

Plan : planifier et préparer les travaux à réaliser, les ressources et les moyens nécessaires pour atteindre les objectifs fixés.

Do (Faire) : mettre en œuvre les actions prévues

Check (Vérifier) : Vérifier si les résultats obtenus sont conformes au plan (à l’aide d’indicateurs de performance) et s’assurer de la réalisation des objectifs initialement fixés.

Act (Agir/Améliorer) : Ajustez et améliorer les processus en vue de capitaliser et améliorer les performances..

Les outils et méthodes

Afin d’obtenir une vision précise et structurée de l’ensemble des flux de travail il est préconisé d’utiliser un système Kanban. Ce système visuel de gestion des processus indique quoi produire, quand le produire, et dans quelle proportion.
Chaque tâche effectuée est reportée sur une carte Kanban et doit passer par l’ensemble des étapes prédéfinies au sein du flux de travail avant d’être considérée comme finalisée.

L’amélioration continue est un concept applicable à tous les niveaux d’une entreprise et son organisation.
La mise en place de cette démarche permet de réduire les coûts et gaspillages mais aussi identifier et limiter les dysfonctionnements tout en améliorant la productivité et la qualité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *